12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Agressions à l'urgence de Lachute et de St-Jérôme : la CNESST enquête

Agressions à l'urgence de Lachute et de St-Jérôme : la CNESST enquête

Agressions à l'urgence de Lachute et de St-Jérôme : la CNESST enquêteCOURTOISIE : FIQ-SPSL
L'URGENCE DE L'HÔPITAL DE LACHUTE OÙ DEUX INFIRMIÈRES ONT ÉTÉ BLESSÉES DIMANCHE SOIR.

La CNESST enquête sur les deux agressions vécues par des employés du CISSS des Laurentides en moins d’un mois.

L'organisation, qui s'occupe de la prévention des accidents et des maladies du travail, nous confirme être en contact avec l'employeur à la suite de l'altercation survenue dimanche soir, à l'urgence de l'hôpital de Lachute et celle du 20 janvier à l'urgence de l'hôpital de Saint-Jérôme.

« Nous avons obtenu confirmation de l'employeur qu'une altercation est survenue à l'urgence de l'hôpital de Lachute entre un patient connu de l'urgence et une infirmière. Pour des raisons de confidentialité, nous ne pouvons confirmer qu'il y a réclamation pour accident de travail. Nous avons été informés de l'incident par les médias, hier (lundi) en fin d'après midi. Ni la partie patronale ni la partie syndicale n'avait communiqué avec nous, avant. »

Des mesures ?

Un inspecteur est affecté à chacun des dossiers et la CNESST assure que des mesures correctives sont mises en place pour assurer la sécurité du personnel.

De son côté, le CISSS des Laurentides a répondu à notre demande de commentaires cet après-midi.

On nous confirme que deux employés ont été victimes d’une agression physique et traités pour des blessures mineures.

« Le service de police est intervenu et des plaintes formelles ont été déposées. Ainsi, le CISSS des Laurentides tient à rassurer la population et ses employés que toutes les mesures, pour assurer les soins et la sécurité des patients et du personnel, sont mises en place. »

Quelles sont ces fameuses mesures et quand seront-elles appliquées dans les hôpitaux ? L'organisation n'a pas répondu à ces questions refusant également de commenter le fait qu'il n'y avait pas d'agent de sécurité sur place lors de l'agression.

Elle a aussi décliné notre demande d'entrevue.

En 3 semaines, 6 infirmières et deux préposés aux bénéficiaires ont dû arrêter de travailler après avoir été blessés lors d'une altercation.

En direct de 19:00 à 10:00 PM
1733
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.