12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Éclosion de punaises de lit dans un CHSLD de Lachute

Éclosion de punaises de lit dans un CHSLD de Lachute

Éclosion de punaises de lit dans un CHSLD de LachuteCrédit photo : dblight / E+ / Getty Images

CIME a appris qu'un CHSLD, situé à côté l'hôpital de Lachute, est aux prises avec une éclosion de punaises de lit depuis quelques jours.

Le CISSS des Laurentides a confirmé que des punaises de lit ont été aperçues dans l'unité du Pavillon.

Selon nos sources, l'éclosion est en cours depuis dimanche et au moins quatre chambres auraient été contaminées.

Des employés nous indiquent que des chiens pisteurs et des experts en extermination ont déjà été déployés, ce qui n'a pas été confirmé par l'employeur.

Malgré tout, les visites sont interdites à l'unité du Pavillon jusqu'à nouvel ordre, comme on peut lire sur cette note enoyée à CIME.

Courtoisie

Source: Courtoisie

L'unité mise en quarantaine 

Douze résidents présentent actuellement des lésions et un autre cas est suspecté, comme l'a indiqué le CISSS des Laurentides.

Une employée a également été contaminée par des punaises de lit et retirée du milieu.

« Douze résidents présentent actuellement des lésions et un autre cas est suspecté. L’unité a donc été placée en quarantaine. L’intervention de l’exterminateur aura lieu au plus tard ce vendredi 1er novembre. D’ici là, les intervenants demeurent aux aguets auprès de la clientèle. Nous confirmons aussi qu’une employée a été contaminée et elle a été retirée du milieu. Des mesures de protection ont aussi été mises en place pour les employés. De même, du personnel a été ajouté afin d’augmenter la surveillance et la bonne application des mesures de protection d’ici à l’intervention de l’exterminateur. (...) Toutes les mesures sont prises auprès de la clientèle et des employés pour assurer la sécurité de tous et chacun, de même que des lieux. La quarantaine sera levée lorsqu’il n’y aura plus de risque de contamination. Nous remercions les familles pour la compréhension et nos employés pour les efforts déployés face à cette malheureuse situation. »

Cet insecte, de la taille d'un pépin de pomme, se nourrit du sang des humains et se reproduit très rapidement, pondant entre 200 et 500 oeufs pendant ses 10 à 12 mois de durée de vie. 

En direct de 19:00 à 22:00
2267
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.