12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Québec devrait investir dans la rétention du personnel selon le syndicat CSN de la santé des Laurentides

Québec devrait investir dans la rétention du personnel selon le syndicat CSN de la santé des Laurentides

Québec devrait investir dans la rétention du personnel selon le syndicat CSN de la santé des LaurentidesGETTY IMAGES/MOMENT/JASMIN MERDAN

Le nouveau programme de bourses offert par Québec n'est pas suffisant pour regarnir le réseau public en préposés aux bénéficiaires selon le syndicat CSN de la santé des Laurentides.

Le président Dominic Presseault a réagi en entrevue à CIME indiquant qu'il y a beaucoup de réactions négatives de la part des membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Laurentides en santé et services sociaux (STTLSSS–CSN).

Selon lui, ce n'est pas la solution et le gouvernement rate la cible.

Encore une fois, le gouvernement essaie de pallier au manque de personnel en improvisant avec une nouvelle forme de bourse dont on n'était pas au courant du tout qui s'en venait au Québec. C'est beau les solutions pour attirer de nouveaux réposés aux bénéficiaires, mais ça c'est une partie du problème. La rétention du personnel est tant qu'à moi beaucoup plus importantes. Les gens partent de plus en plus du réseau.  

Pour le STTLSSS–CSN, la seule façon de pallier au manque de personnel est de rehausser les salaires et améliorer les conditions de travail de l'ensemble des travailleurs.

Québec annonçait en grande pompe hier une enveloppe de 15M$ qui permettra d'offrir 2000 bourses de 7500$ pour attirer de nouveaux candidats prêts à suivre la formation de préposés aux bénéficiaires.

Le ministère de la Santé estime qu'il faudra engager 30 000 préposés aux bénéficiaires et auxiliaires d'ici cinq ans.

Pour obtenir ces bourses, les candidats devront suivre une formation de 870 heures en établissement et à domicile, obtenir leur diplôme d’études professionnelles (DEP) et conclure un contrat de deux ans avec l’établissement où se fera la formation.

Les bourses seront réparties entre les établissements de santé et de services sociaux en fonction de leur taux de représentativité des PAB. 

En direct de 08:25 à 12:00
1154
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.