12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Opioïdes : la police de Saint-Jérôme veut avoir des trousses de naloxone

Opioïdes : la police de Saint-Jérôme veut avoir des trousses de naloxone

Opioïdes : la police de Saint-Jérôme veut avoir des trousses de naloxoneCIME fm

La police de Saint-Jérôme veut finalement emboîter le pas et pouvoir venir en aide aux victimes d'une surdose d’opioïdes, comme l'ont fait d'autres collègues au Québec.

Alors qu'on ne souhaitait pas le faire à pareille date l'an dernier, CIME a appris que l'organisation souhaite maintenant que ses autopatrouilles aient une trousse de naloxone, un puissant antidote aux opioïdes, comme le Fentanyl qui est 100 fois plus puissant que la morphine et qui peut se retrouver dans les drogues de la région.

Mais avant de s'équiper, les policiers jérômiens attendent un retour du ministère de la Sécurité publique à qui ils ont logé une demande à la fin de l'année 2018, selon la Ville.

Un risque pour les policiers ?

Le Service de police nous explique aussi qu'il y a actuellement un flou autour de l'acte en soi et on veut protéger les agents qui utiliseraient la trousse pour prévenir des surdoses mortelles d’opioïdes.

Il y a tout l'aspect légal comme il s'agit d'un acte médical. On veut éviter qu'un policier se fasse poursuivre et éviter toute accusation potentielle. Notre organisation attend des règles claires du ministère.

Le gouvernement du Québec doit également choisir sous quelle forme le médicament sera administré advenant une surdose d’opioïde, soit la naloxone injectable ou en vaporisateur nasal.

Dès que le projet est approuvé, l'ensemble du personnel policier, soit environ 100 patrouilleurs et enquêteurs, suivra une formation à l’École nationale de police qui n'existerait pas actuellement, selon l'inspecteur Pelland.

Le Centre Sida Amitié, un véritable précurseur 

D'ici là, cet antidote est disponible au Centre Sida Amitié situé sur la rue Saint-Georges à St-Jérôme.

L'organisme du centre-ville détient une véritable expertise en la matière étant reconnu par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides pour avoir une expérience particulière auprès des consommateurs de drogues.

C'est d'ailleurs pourquoi le CSA est autorisé à s'approvisionner auprès de la pharmacie de l'Hôpital régional de Saint-Jérôme et procéder à la redistribution de la naloxone directement aux toxicomanes.

En plus de mettre à jour la seule base de données de dépistage des drogues de rue au Québec, le Centre Sida Amitié est aussi financé par la Direction de santé publique pour faire de la prévention des surdoses dans la grande région des Laurentides.

Le directeur général du CSA Hugo Bissonnet a confirmé à CIME que cette mission se poursuit alors qu'il y a un besoin sur le terrain. 

Je souhaite que les trousses de naloxone soient distribuées partout où il y a des consommateurs de drogue et même qu'elles soient implantées au même titre qu'une trousse de premiers soins ou qu'un défibrillateur.

En direct de 00:00 à 07:00
1399
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.