12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Les ambulances des Laurentides munies de tablettes électroniques deux ans plus tard

Les ambulances des Laurentides munies de tablettes électroniques deux ans plus tard

Les ambulances des Laurentides munies de tablettes électroniques deux ans plus tardServices Préhospitaliers Laurentides-Lanaudière Ltée

Les paramédics de Laurentides-Lanaudière n'auront bientôt plus à tout réécrire à la main ce qui leur est transmis sur les ondes radio.

Leur employeur, Services Préhospitaliers Laurentides-Lanaudière (SPLL), et le Centre de communication santé termineront dans les prochains jours l'installation des nouvelles tablettes électroniques dans les 42 ambulances de l'entreprise.

Alors que cette technologie était utilisée depuis au moins 2 ans ailleurs au Québec, SPLL avait certaines préoccupations sur la transmission des informations confidentielles des patients.

Le directeur des opérations chez SPLL Stéphane Maillet s'explique.

Ce qui a amené le retard dans ces installations, c'est qu'il n'y avait pas d'entente entre le Centre de communication santé et notre organisation en lien avec toute la transmission des informations confidentielles. Vous comprendrez que ce sont des rapports médicaux des patients qu'on transporte. Il y a eu signature d'un protocole. Le dossier et nos préoccupations qui n'avaient peut-être pas été soulevés par d'autres vont probablement être exportés. 

Bientôt une ambulance de plus

Par ailleurs, le CISSS des Laurentides a finalement autorisé qu'une des deux ambulances qui dormaient dans le stationnement de SPLL soit déployée sur le territoire.

Toutefois, en date du 12 avril, le véhicule qui s'ajoute à la flotte n'est pas encore sur la route pour desservir la population.

L'organisation attend depuis des semaines que Réseau national intégré de radiocommunications (RENIR) soit installé par le Centre de services partagés du Québec (CSPQ), géré par le provincial, et on ne connait pas les délais d'attente. 

En direct de 18:00 à 19:00
5614
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.