12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Cancer : Nathalie Prud'homme relance sa pétition pour des injections de vitamine C 

Cancer : Nathalie Prud'homme relance sa pétition pour des injections de vitamine C 

Cancer : Nathalie Prud'homme relance sa pétition pour des injections de vitamine C Gracieuseté : Nathalie Prud'homme

La Jéromienne Nathalie Prud’homme relance sa pétition pour que la vitamine C intraveineuse puisse être prescrite aux personnes atteintes de cancer au Québec.

Même si un premier document, avec près de 52 000 signatures, avait été déposé à l’Assemblée nationale, il n’était plus valide à cause de la dissolution de la Chambre à l'automne.

La mère de famille, qui est atteinte d'un cancer incurable et qui a accès au traitement au CLSC de Saint-Jérôme, ne baisse pas les bras.

Elle souhaite maintenant que le gouvernement Legault accepte de créer un registre québécois pour les injections de vitamine C comme traitement complémentaire qui peut soulager les nombreux effets secondaires de la chimiothérapie et ainsi augmenter la qualité de vie des patients.

En entrevue à CIME, Nathalie Prud’homme a encore une fois raconté que ces injections ont carrément changé sa vie et elle explique que ce registre autoriserait les médecins à prescrire le produit.

« On demande à la ministre de la Santé qu'elle mette en place ce registre qui sert à recueillir des données en faisant remplir un formulaire aux patients. Ensuite, elles sont enregistrées à des fins d’études par des experts. Tout est fait dans le respect du code de déontologie des médecins, ce qui est super important, afin de leur permettre de prescrire le médicament dans un contexte de recherche clinique. C'est ça qu'on veut nous, parce que les patients qui vont être dans cette étude et dans le registre, ce sont des patients volontaires en stade 4 et qui reçoivent de la chimiothérapie souvent palliative. C'est pour améliorer leur qualité de vie et enlever leur douleur. »

En Ontario, la vitamine C est déjà accessible pour le traitement des effets secondaires de la chimiothérapie et plusieurs Québécois traversent la rivière des Outaouais pour en recevoir.

La pétition de Nathalie Prud’homme a déjà atteint 46 684 appuis depuis une semaine seulement et la date limite pour signer est le 28 février prochain.

*Dans l'entrevue, Nathalie Prud’homme nous parle d'une étude au Royaume-Uni, mais il s'agit plutôt d'une étude réalisée aux États-Unis.

En direct de 00:00 à 07:00
1293
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.