nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2
  • Accueil
  • Cannabis et cyberdépendance : la Fondation André-Boudreau lance sa campagne de financement

Cannabis et cyberdépendance : la Fondation André-Boudreau lance sa campagne de financement

Cannabis et cyberdépendance : la Fondation André-Boudreau lance sa campagne de financement pexels.com

La Fondation André-Boudreau, qui offre des services d’aide en dépendance aux jeunes des Laurentides, lance sa 10e campagne de financement annuelle.

Elle recevra plus de 300 convives de la région, dans le cadre de son Gala « Bâtir l’avenir Créer l’espoir » qui se tiendra à l’École des Studios à Saint-Jérôme le 9 novembre prochain.

Les deux coprésidents d’honneur de cette campagne sont Valérie Lagrange et son fils Gabriel de la firme Sicola de Mirabel.

Également cette année, la Fondation André-Boudreau prend un virage 2.0 avec un directeur général Éric Jutras qui croit en un partenariat fort avec les entreprises d'ici. 

Soutenir les adultes de demain

La présidente de la Fondation André-Boudreau Nadia Dahman rappelle que plus de 400 jeunes, âgés entre 12 à 17 ans,  aux prises avec des problèmes de dépendance de tout genre (alcool, drogues, médicaments et jeu) bénéficient chaque année des ses services partout dans la région.

Mme Dhaman veut créer plus d'activités pour eux avec l'argent qui sera amassé. 

« On a financé la refonte complète du programme de réadaptation jeunesse à Huberdeau avec des pratiques plus innovantes. On a aussi remis sur pied le programme Adrénaline, arrêté faute de financement, qui cible le développement de leur bien-être et de leur compétence personnelle. »

Avec la venue de la légalisation du cannabis et de la grande utilisation des plateformes numériques chez les jeunes (cyberdépendance), il y a urgence d'agir selon elle. 

« Avec le jeune en ligne, on fait face à d'autres réalités. La prise de médicaments sans ordonnance dans les pharmacies familiales est un méchant fléau. Les jeunes comme les adultes trébuchent par moment et on doit leur donner une autre chance. C'est l'avenir de notre grande région. », poursuit la présidente de la Fondation André-Boudreau.

Des mythes à déconstruire

Nadia Dahman est convaincue qu'il faut déconstruire certains mythes dans la population.

« On a une mauvaise vision de ce qu'est la dépendance jeunesse. La vie va vite. Les deux parents travaillent. Les jeunes parfois s'ennuient et tombent dans certains pièges. On pense que c'est le p'tit bum dans la cour d'école qui fume un joint, mais l'alcool reste la drogue la plus dangereuse pour nos jeunes et ils y ont toujours accès. Si vous en parlez autour de vous, vous allez être surpris de voir qu'il y a de ces jeunes autour de vous. Aidez-nous à les aider et à faire la différence. »

Rappelons que la Fondation André-Boudreau a pour mission de venir en aide aux jeunes aux prises avec des problèmes de dépendance dans la région des Laurentides, de promouvoir, diffuser et supporter tout projet et initiative susceptibles d’apporter une valeur ajoutée aux programmes de prévention et de traitement aux jeunes ayant des problèmes reliés à l’alcool, aux drogues, aux médicaments pris sans ordonnance et au jeu chez les jeunes de 12 à 17 ans des Laurentides. 

En direct de 08:25 à 12:00
1699
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.