12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Financement de la police municipale : on veut une réponse positive dès le début 2020

Financement de la police municipale : on veut une réponse positive dès le début 2020

Financement de la police municipale : on veut une réponse positive dès le début 2020

Saint-Jérôme, Saint-Jean-sur-Richelieu et Granby reviennent à la charge et demandent à Québec un fond de transition pour corriger l'iniquité du financement de la police.

C'est par le dévoilement d'un rapport de la firme Raymond, Chabot, Grant, Thornton (RCGT) qui démontre la pression financière exercée par le coût des services policiers, que les trois administrations font cette nouvelle sortie publique aujourd'hui, mardi 3 décembre.

À quelques jours de la parution d'un nouveau livre vert sur la police, les trois villes ont été froissées par cette nouvelle annonce, la semaine dernière, d'une subvention de 77 M$/an sur cinq ans aux municipalités desservies par la Sûreté du Québec (SQ).

Une aide financière qui creuse davantage l'écart entre elles et les municipalités couvertes par les policiers provinciaux.

Le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher...

Une annonce étonnante de la ministre Guilbeault pour ne pas dire choquante. Une aide qui vient augmenter encore cette iniquité. Nous (St-Jérôme, St-Jean, Granby) on vient dire à la ministre, est-ce qu'il y a deux voies (de financement) au Québec? La voie royale, celle de la Sûreté du Québec où l'entente présentement dit que la facture pour les villes va être inflation + 1% maximum alors que les corps policiers municipaux c'est de l'ordre de 10-15 %? Donc on a deux régimes présentement et ça ne fonctionne pas.

REQUÊTE

Les trois villes, qui asssument à 100 % la facture de leur police, souhaitent obtenir une enveloppe annuelle de 20 à 22 M$.

On anticipe une réponse positive dès les premiers mois de l'année 2020.

À long terme, les trois administrations sont confiantes que le nouveau livre vert de la police attendu viendra corriger définitivement la situation.

RAPPORT 

Le document de RCGT indique que les besoins de financement pour les services policiers atteindront 20,6 M$, l'an prochain, et se chiffreront à 32,4 M$ en 2025.

L'année 2020 marquera une année importante en matière d'investissement au Service de police de la Ville de Saint-Jérôme. Pour répondre aux besoins, il est prévu qu'on procédera à l'embauche de 11 personnes (permanents, temporaires policiers, civils). 

D'importants investissements dans les infrastructures et les technologies sont également projetés.

Le statut de Saint-Jérôme à titre de capitale régionale amène son lot d'avantages et d'inconvénients. Des facteurs importants à prendre en considération dans l'équation sont les externalités négatives (agents économiques présents par le biais de nombreux services gouvernementaux) et les phénomènes sociaux qui y sont rattachés (pauvreté, itinérance, criminalité).

Le rapport RCGT indique que l'impact de ces externalités négatives entraînera un surcoût de la facture policière de l'ordre de 3,7 M$ en 2025. 

Le rapport complet de la firme peut être consulté sur le site de la Ville de Saint-Jérôme.

 

En direct de 19:00 à 22:00
2595
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.