12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • L’ex-député d'Argenteuil Yves St-Denis coupable d’agression sexuelle

L’ex-député d'Argenteuil Yves St-Denis coupable d’agression sexuelle

L’ex-député d'Argenteuil Yves St-Denis coupable d’agression sexuelleASSEMBLÉE NATIONALE

L'ex-député libéral Yves St-Denis a été reconnu coupable d'agression sexuelle ce matin à St-Jérôme.

Il a toutefois reçu une absolution conditionnelle et devra faire 50 heures de travaux communautaires.

L'ex-élu d'Argenteuil s'en est pris à une conseillère municipale de St-Adolphe-d'Howard en mai 2017 après une soirée festive.

Yves St-Denis s'est invité à coucher chez Marjorie Bourbeau prétextant que sa résidence à lui était loin vu l'heure tardive.

Elle a accepté tout en étant très claire sur ses intentions.

Malgré tout, une fois sur place, dans la nuit, l'homme de 55 ans s'est glissé dans le lit de la plaignante pour l'embrasser un peu partout dans le visage.

Mme Bourbeau a finalement réussi à repousser son agresseur qui a alors quitté sa résidence.

La juge n'a pas cru la version de l'accusé

M. St-Denis avait nié toute agression. La juge note toutefois qu'"il ne peut expliquer, si son intention était réellement de se reposer avant de rentrer chez lui, pourquoi il a préféré se rendre chez la plaignante, alors qu'un lit lui était offert" chez leurs hôtes. Elle rapporte qu'il croyait que la victime était intéressée à lui.

Au final, la juge Michèle Toupin n'a pas cru la version de M. St-Denis. "La version de l'accusé n'est pas crédible et ne soulève pas de doute raisonnable. Ses propos et ses agissements du 25 et 26 mai 2017 viennent plutôt appuyer la version de la plaignante", écrit-elle dans son jugement.

Yves St-Denis avait été expulsé du caucus du Parti libéral du Québec en 2018 dans la foulée d’une affaire d’inconduite sexuelle.

En direct de 05:25 à 08:25
1590
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.