12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Odeurs de pot : le maire de Mirabel demande à Ottawa de faire respecter sa loi

Odeurs de pot : le maire de Mirabel demande à Ottawa de faire respecter sa loi

Odeurs de pot : le maire de Mirabel demande à Ottawa de faire respecter sa loiCourtoisie : Ville de Mirabel

EXCLUSIF | Le maire de Mirabel Jean Bouchard a officiellement demandé à Ottawa d'intervenir concernant les nuisances causées par le producteur de cannabis Vert Mirabel.

Dans une lettre envoyée mercredi dernier à Santé Canada, sur laquelle CIME a mis la main, le maire Bouchard demande au gestionnaire de la Section de la conformité et de la mise en application nationale au Bureau du cannabis médical, Benoit P. Séguin, qu'il pose des gestes concrets pour que l'entreprise se conforme à la loi fédérale.

«Suivant des discussions entre des membres de votre équipe et le directeur du Service de l'aménagement et de l'urbanisme de notre Ville, je vous écris pour demander formellement à votre organisation d'intervenir concernant les nuisances causées par un producteur de cannabis sur le territoire de Mirabel, soit Vert Mirabel.»

Des citoyens incommodés

Depuis que Canopy Growth et les Serres Stéphane Bertrand se sont associés, en décembre 2017, pour produire de la marijuana à grandes échelles sur la route 158, soit 60 000 kg par année, la Ville de Mirabel reçoit des plaintes de citoyens incommodés par les odeurs.

«Il est à noter qu'une école primaire est située dans la zone où se répandent les odeurs en question, et ce, même si elle est située à plus de 3 km des serres. Sachez que l'administration de cette école, tout comme des parents, professeurs et élèves, ont témoigné en subir des répercussions pouvant être incommodantes. Nous vous demandons donc de tenir compte des impacts négatifs liés à cette production, qui sont d'autant plus significatifs qu'elle ne se fait pas en bâtiment fermé et d'intervenir auprès du producteur pour qu'il se conforme à la loi fédérale»

Le ministre Blair a été clair

La règlementation fédérale indique que les détenteurs de permis de production de cannabis ont « l'obligation de prévenir les odeurs et autres nuisances qui peuvent provenir de la production », comme l'a rappelé le ministre fédéral responsable de la Loi sur le cannabis, Bill Blair, en juin dernier.

Le maire de Mirabel soutient dans sa lettre que malgré de nombreuses rencontres avec Vert-Mirabel et certaines mesures mises en places, l'intervention de Santé Canada s'impose puisque le problème n'est toujours pas réglé.

En direct de 08:25 à 12:00
1357
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.