• Accueil
  • Ignorée du milieu de l'éducation en raison de ses prises de position?

Ignorée du milieu de l'éducation en raison de ses prises de position?

Ignorée du milieu de l'éducation en raison de ses prises de position?

Près de six mois après avoir dénoncé publiquement ses conditions de travail, l'enseignante des Basses-Laurentides, Kathya Dufault, n'a toujours pas retrouvé de boulot.

Kathya Dufault s’était confiée à La Presse et au 98.5 FM, notamment, et expliquait les raisons pour lesquelles elle quittait temporairement le métier d'enseignante, citant notamment le manque de ressources et la gestion de plus en plus difficile d'élèves avec des troubles d'apprentissage ou de comportement.

La prof de français au secondaire s'était retrouvée sur la sellette parce que son ancien employeur voulait la punir pour cette sortie médiatique. Finalement, la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles et la dame en étaient arrivés à une entente hors cours.

Toujours sur la touche

Kathya Dufault refuse d'utiliser le terme "liste noire", mais trouve étrange que malgré la pénurie d'enseignants, ses démarches pour retourner sur le marché du travail se soient avérées vaines jusqu'ici.

La dame, qui se donne jusqu'à la prochaine rentrée scolaire pour réintégrer le milieu de l'enseignement, ne regrette pas de s'être placée sous les projecteurs. C’est de partout au Québec que les messages d’appui lui sont parvenus. Plusieurs professeurs à travers la province lui ont souligné devoir composer avec les mêmes problématiques.

Kathya Dufault souhaite maintenant que le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, passe de la parole aux actes et effectue les changements qui s’imposent.

En direct de 00:00 à 05:25
1135
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.