• Accueil
  • Front commun de la MRC des Laurentides et des compagnies forestières auprès du MTQ

Front commun de la MRC des Laurentides et des compagnies forestières auprès du MTQ

Front commun de la MRC des Laurentides et des compagnies forestières auprès du MTQMRC des Laurentides
De gauche à droite, voici les élus et les représentants de l'industrie forestière présents:Robin Leggett, Forespect Inc.,Jean-Guy Galipeau, maire de Amherst, Michel Ferron, Scierie carrière (Groupe Spencer), Pierre Poirier, maire de Saint-Faustin-Lac-Carré, Martin Scallon, Groupe Crête, Robert Bergeron, maire de Labelle, Marc L'Heureux, maire de brébeuf et préfet de la MRC des Laurentides, Steven Larose, maire Montcalm, Maurice Plouffe, maire de La Conception, Jean-Philippe Martin, maire de Val-des-Lacs

La MRC des Laurentides et les compagnies forestières du territoire joignent leurs voix afin de réclamer de Québec une compensation équitable pour les impacts du transport forestier.

La machinerie et les véhicules utilisés pour le transport forestier endommagent de nombreux tronçons de route du secteur.

Depuis plusieurs années, des municipalités de la MRC des Laurentides demandent, sans succès, au ministère des Transports du Québec (MTQ) une compensation financière adéquate pour l’usage des chemins municipaux par les industries forestières qui œuvrent sur les terres publiques de l’État.

Actuellement, seuls les chemins à double vocation, soient les routes municipales utilisées également pour le transport forestier et reconnues par le ministère, peuvent recevoir une compensation financière, laquelle est infime par rapport au coût engendré pour leur entretien.

Or, sur le territoire de la MRC des Laurentides, aucun chemin municipal n’est reconnu comme un chemin à double vocation par le ministère, alors que plusieurs sont fréquemment utilisés pour le transport forestier du bois provenant des terres publiques.

Les 20 municipalités et les entreprises oeuvrant dans les forêts veulent une révision en profondeur de l'actuel système d'indemnité.

Le dédommagement offert actuellement est qualifié d'insuffisant pour un nombre de chemins trop limités, estime le regroupement.

2048
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.