• Accueil
  • La nouvelle députée d’Argenteuil rencontre les médias régionaux

La nouvelle députée d’Argenteuil rencontre les médias régionaux

La nouvelle députée d’Argenteuil rencontre les médias régionaux

La députée de la Coalition avenir Québec dans Argenteuil, Agnès Grondin, a officiellement rencontré les médias régionaux, mardi.

CIME a eu la chance de s’entretenir avec la députée Grondin sur des enjeux de circonscription.

1)      Chantier d’Hydro-Québec à Saint-Adolphe-d’Howard : l’élue reconnaît que les mesures d’encadrement du chantier ont été annoncées un peu tardivement. Toutefois, le calendrier électoral, le changement de gouvernement explique le délai des annonces. Globalement, elle se dit satisfaite de la prise de position de la ministre MarieChantal Chassé dans ce dossier.

2)      Doublement des voies de l’autoroute 50 entre Mirabel et Lachute : c’est un enjeu de premier ordre qu’elle entend pousser avec ses autres collègues des Laurentides et de l’Outaouais, notamment, avec le ministre Mathieu Lacombe.

3)      Quant au litige opposant Saint-Colomban à Saint-Jérôme quant à l’accès à l’autoroute des Laurentides à la hauteur du kilomètre 41, la députée Grondin se dit ouverte à jouer le rôle de médiatrice en compagnie de son voisin caquiste de Saint-Jérôme, Youri Chassin, si cette intervention est réclamée par les deux villes.

Par ailleurs, l’élue caquiste d’Argenteuil a présenté son équipe de comté qui accueillera les électeurs du comté pour le présent mandat. Le bureau de circonscription est toujours situé au 512 de la rue Principale à Lachute.

Pour l’appuyer dans sa fonction, la députée s’est entourée d’une équipe de trois conseillères politiques, toutes trois résidentes de la circonscription. C’est Désirée Oschwald qui accueille les citoyens qui ont des demandes en lien avec des services gouvernementaux, en plus d’accomplir des tâches administratives.

Evelyne Bergeron a comme responsabilités principales les communications ainsi que les relations avec les organismes communautaires. Finalement, c’est à Catherine Lapointe que sont confiées les relations avec les municipalités et les différents ministères, ainsi que la gestion du bureau.

« Avec Désirée, Evelyne et Catherine, je sais que les gens d’Argenteuil sont en bonnes mains. Elles ont ma confiance totale. Ensemble, nous allons travailler à être des agentes de changement pour le mieux-être de nos communautés et de nos milieux de vie », a déclaré la députée Agnès Grondin.

Un premier séjour à Québec

La députée était ravie de se rendre à Québec pour la courte rentrée parlementaire du 27 novembre au 7 décembre. « La vie parlementaire est tout un monde à découvrir et c’est avec humilité et enthousiasme que j’y suis plongée », a décrit madame Grondin.

En plus de son rôle de députée, Agnès Grondin s’est vue confier les fonctions de vice-présidente de la Commission des transports et de l’environnement (CTE), et de membre de la Commission des finances publiques (CFP).

Lors de ces deux semaines de travaux parlementaires, elle a aussi eu l’occasion de s’adresser à la chambre dans le cadre du débat sur le discours d’ouverture du premier ministre. Ce moment a été l’occasion pour la députée de communiquer aux quelque 59 000 personnes qui habitent la remarquable circonscription d’Argenteuil, sa volonté d’être, à chaque instant, à la hauteur du privilège qu’elles lui ont accordé.

« Soyez assurés que je resterai la députée de l’ensemble des gens d’Argenteuil, près de mon monde comme le souhaite notre premier ministre. Je serai à l’écoute des voix qui savent se faire entendre et surtout des autres, plus vulnérables et plus discrètes. »

Votre couleur musicale au travail

Votre couleur musicale au travail

avec Catherine Duranceau

En direct de 13:00 à 15:55
2057
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.