• Accueil
  • La fusion de Taxi Prévost et Taxi Saint-Jérôme est suspendue à cause d'un conflit...à Québec

La fusion de Taxi Prévost et Taxi Saint-Jérôme est suspendue à cause d'un conflit...à Québec

La fusion de Taxi Prévost et Taxi Saint-Jérôme est suspendue à cause d'un conflit...à Québec
André Gagné, propriétaire de Taxi Prévost est mécontent de la fusion suspendue à la dernière minute

Coup de théâtre dans l’industrie du taxi. CIME a appris que la fusion de Taxi Prévost et Taxi Saint-Jérôme, attendue depuis près de deux ans et autorisée par le ministère des Transports en août dernier, est suspendue.

Un jugement de la Cour supérieure a été rendu le 21 septembre dernier après qu'il ait eu de l'opposition de différentes compagnies de taxi dans la région de Québec.

L’application des décrets gouvernementaux 1092-2018 et 1093-2018 ordonnant notamment la fusion de certaines agglomérations est donc suspendue de façon intérimaire et interlocutoire. 

  • A-15 Saint-Jérôme
  • A-25 Charlesbourg
  • A-30 Est de Québec
  • A-36 Québec
  • A-38 Sainte-Foy-Sillery
  • Prévost
  • Saint-Émile
  • Val-Bélair

Une erreur du gouvernement ?

Cette décision a un impact sur la fusion dans la MRC de la Rivière-du-Nord, qui devait se faire le 24 septembre, puisqu'elle fait malheureusement partie du même décret gouvernemental.

En entrevue à CIME André Gagné, propriétaire de Taxi Prévost, s'est dit clairement très amer de cette suspension.

« Personne n'est contre le projet même pas notre compétiteur. C'est un dossier qui était bien fignolé, bien monté, bien structuré, mais à cause d'une erreur gouvernementale ça nous oblige à attendre probablement une autre année ou bien d'investir de façon assez considérable dans des frais d'avocats. », soutient-il.

Les permis et les agglomérations visées ne seront donc pas modifiés par la Commission des transports du Québec jusqu’à nouvel ordre du tribunal.

On ressent déjà de la confusion auprès de la clientèle, selon M. Gagné.

« On n'a pas le choix d'aller jusqu'au bout. J'espère que c'est juste une question de temps. Malheureusement, je ne pense pas que le taxi est une priorité du gouvernement ces temps-ci. », conclut André Gagné, propriétaire de Taxi Prévost.

De son côté, le MTQ refuse de faire tout commentaire comme le dossier est judiciarisé.

Retour et cie.

Retour et cie.

avec Genevieve Hébert-Dumont

En direct de 15:55 à 18:00
3254
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.