• Accueil
  • Circulation sur la rue Lamontagne : une mère de famille qualifie d'enfer ses allées et venues à St-Jérôme

Circulation sur la rue Lamontagne : une mère de famille qualifie d'enfer ses allées et venues à St-Jérôme

Circulation sur la rue Lamontagne : une mère de famille qualifie d'enfer ses allées et venues à St-Jérôme
Des citoyens de Saint-Colomban dénoncent la présence de la police de St-Jérôme aux limites de la municipalité

Une mère de famille de Saint-Colomban qualifie d'enfer ses allées et venues à Saint-Jérôme depuis l'interdiction du virage à droite sur les rues Langlois et Lamontagne pour accéder à l'autoroute 15.

La femme, qui a préféré taire son nom par peur de représailles, soutient que l'administration jérômienne a clairement sous-estimé l’impact de cette nouvelle signalisation dans la vie des familles en provenance du chemin Saint-Nicolas.

Les bouchons de circulation d'une heure matin et soir lui font même songer à vendre sa maison.

« Quand on a décidé de rester à St-Colomban et de travailler dans les alentours, on ne voulait justement pas avoir à faire deux heures de trafic par jour. Deux heures très précieuses que je veux passer avec mes enfants et non pas à passer dans le trafic parce qu'il y a des gens qui savaient que cette rue allait déboucher sur la 15 et qui veulent bloquer l'accès. Si ça ne change pas, je vais peut-être mettre ma maison en vente. », a-t-elle indiqué en entrevue.

Présence policière

D'autres citoyens dénoncent la présence de la police de St-Jérôme aux limites de St-Colomban, ce qui a créé de la confrontation dans les dernières semaines.

Le maire de St-Colomban Xavier-Antoine Lalande, dont la boite vocale est inondée de messages de citoyens depuis juin dernier, a rencontré jeudi dernier le maire de Mirabel Jean Bouchard.

Étant absent, le maire de Saint-Jérôme Stéphane Maher était représenté par des employés municipaux.

À cette table, aucune décision n'a été prise et aucune autre rencontre n’a été planifiée pour l’instant.

Pas un raccourci

Rappelons que depuis plusieurs années, des résidents des rues Lamontagne, Langlois et des Noisetiers à Saint-Jérôme demandent à la Ville de bloquer définitivement l’accès aux automobilistes en provenance du chemin Saint-Nicolas, invoquant que chaque jour, plus de 9 000 véhicules transitent par la rue Lamontagne pour atteindre l’autoroute 15et que celle-ci est utilisée comme un raccourci.

En août dernier, le webmédia Topo Local rapportait que la rue Lamontagne est prévue pour accueillir jusqu’à 30 000 véhicules par jour selon un plan directeur de la Ville de St-Jérôme, déposé en 2005.

Retour et cie.

Retour et cie.

avec Genevieve Hébert-Dumont

En direct de 15:55 à 18:00
3258
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.