• Accueil
  • 175 signalements pour le BIPA de St-Jérôme qui pourrait étendre ses services ailleurs

175 signalements pour le BIPA de St-Jérôme qui pourrait étendre ses services ailleurs

175 signalements pour le BIPA de St-Jérôme qui pourrait étendre ses services ailleurs

Le Bureau de l'intégrité professionnelle et administrative (BIPA) de Saint-Jérôme a reçu, au cours de la dernière année, 175 signalements visant des irrégularités dans l'octroi et la gestion de contrats municipaux.

De ce nombre, environ le quart des contacts avec l'organisation ont été effectués par le biais de la ligne téléphonique anticorruption, dont on souligne le premier anniversaire de mise en service.

Un constat qui satisfait l'inspecteur général de Saint-Jérôme Jacques Duchesneau.

Le patron du BIPA, qui rappelle que son organisation a récupéré, en un an, près de deux millions de dollars en argent volé à la Ville de Saint-Jérôme, précise que quatre dossiers, jusqu'à maintenant, ont été soumis à l'Unité permanente anticorruption (UPAC).

Le BIPA ailleurs qu'à St-Jérôme?

Par ailleurs, le BIPA pourrait obtenir des mandats externes d'autres villes des Laurentides, c'est ce que nous a confié l'inspecteur général Duchesneau. Des discussions sont en cours entre l’administration jérômienne et certaines de ses voisines plus au sud.

Matin expresso

Matin expresso

avec Catherine Duranceau

En direct de 07:00 à 10:55
1067
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.