nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2
  • Accueil
  • Complexe sportif régional : est-ce que la MRC fait du surplace ?

Complexe sportif régional : est-ce que la MRC fait du surplace ?

Complexe sportif régional : est-ce que la MRC fait du surplace ? Facebook MRC des Pays-d'en-Haut

Alors que le complexe sportif régional continue de diviser les maires de la MRC des Pays-d'en-Haut, un bilan s'impose.

D'abord, la MRC tente toujours de trouver le gestionnaire de projet qui travaillera de concert avec la directrice générale Jackline Williams et le conseil des maires et mairesses de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson, Estérel, Lac-des-Seize-Îles, Morin-Heights, Piedmont, Saint-Adolphe-d'Howard, Saint-Sauveur, Sainte-Anne-des-Lacs, Sainte-Adèle et Wentworth-Nord.

Cette personne aura pour mandat de mener à terme la construction du complexe sportif, à temps et en respectant les budgets alloués. Il sera responsable de l’élaboration du devis de performance, de l’analyse des appels d’offres, de la gestion des fournisseurs sélectionnée, des relations avec les principaux partenaires, les affaires publiques, ainsi que de l’élaboration et la rentabilisation du plan d’affaires. Le gestionnaire de projet déterminera également la stratégie générale du projet et prendra compte du processus de priorisation de chaque phase du projet.

Comme il n'a toujours pas été engagé, le dossier du complexe n'avance pas.

Alors qu'il avait été question en janvier d'impliquer un partenaire privé dans l'aventure, le préfet André Genest répond : « Nous n’en sommes pas à cette étape. »

Accès piétonnier et étude de sol

En ce a trait à l'accès piétonnier, une demande a été déposée au ministère des Transports afin d'améliorer l'accès piétonnier et routier près de l'école A-N Morin, mais on ne sait sous quelles formes.

« Nous avons rencontré le MTQ, la sécurité des piétons est de juridiction municipale. Une piste cyclable serait de la responsabilité du ministère dans un projet de piste cyclable globale. », a indiqué le préfet André Genest.

Quant à l'étude de sol qui est primordiale pour la construction, le préfet indique « attendre l’accord des municipalités pour qu’une délégation de compétence soit consentie à la MRC avant de procéder aux études de sol. » 

Si le sol s'avère à être impraticable ou si les coûts pour l'exploiter sont trop onéreux, on ne sait pas si la MRC choisira un autre site pour construire l'infrastructure sportive régionale.

Malgré tout, l’objectif de la MRC des Pays-d'en-Haut est toujours que le complexe sportif soit opérationnel le plus tôt possible.

« Nous devons respecter la date ultime de 2022 pour bénéficier des subventions gouvernementales. », conclut André Genest.

Rappelons que ce projet de complexe sportif régional, attendu depuis des décennies et qui divise les maires depuis aussi longtemps, représente un investissement de 32,4 millions de dollars impliquant le fédéral, le provincial et le municipal, soit la MRC des Pays-d’en-Haut, qui payeront chacun plus de 10,8 millions de dollars.

Matin expresso

Matin expresso

avec Jennifer Landreville

En direct de 07:00 à 10:55
2020
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.