• Accueil
  • Transformer les déchets en ressources au sein des entreprises

Transformer les déchets en ressources au sein des entreprises

Transformer les déchets en ressources au sein des entreprises Synergie Économique Laurentides

Le projet Symbiose industrielle a le vent dans les voiles dans la région.

Depuis 2016, Synergie Économique Laurentides (SEL) a mis en relation plus de 280 entreprises qui font des échanges dans une perspective d’économie circulaire, soit d'utiliser les déchets des uns pour en faire la matière première des autres.

L'organisme, qui a rencontré plus 650 entrepreneurs dans les 8 MRC de la région, peut maintenant brosser un portrait sommaire et identifier des opportunités pour mieux les mailler entre elles, comme l'a indiqué Karine Bourgeois, directrice générale de Synergie Économique Laurentides.

« Nous avons décidé de viser avec les MRC des objectifs porteurs en matière d’élimination et de réutilisation des certaines matières résiduelles problématiques, comme les plastiques agricoles et les tubulures d’acériculture », souligne madame Sylvie Bolduc, présidente de SEL.

Récupérer pour être compétitif 

Le Groupe Crête innove en donnant une deuxième vie aux éboutures, considérées jusqu’à maintenant comme des résidus, grâce au développement d’un nouveau produit original. Ainsi, les éboutures, qui mesurent environ 2 pieds, sont planées et assemblées pour devenir des bandes de patinoires haut de gamme. Selon les estimations de l’entreprise, entre 60 % à 70 % du bois servant à la fabrication des bandes proviendraient d’éboutures. Avec la production de ce nouveau produit, le Groupe Crête a pu diversifier leur offre et ainsi conquérir un nouveau marché.

Les acériculteurs de la région devaient débourser jusqu’à 140$/tonne métrique pour se départir de leurs tuyaux usés qui se retrouvaient sans alternative au site d’enfouissement. Depuis l’automne 2016, le CFER de la CSPN et l’Atelier Rescie Bois collaborent étroitement afin de récupérer gratuitement les tubulures du territoire de la MRC d’Antoine-Labelle. Ils sont maintenant près de 50 propriétaires d’érablière à bénéficier des retombées positives de ce projet. Les résidus sont séparés, taillés et ensachés par les élèves du CFER pour les revendre à quatre récupérateurs québécois.  De plus, un partenariat supplémentaire s’est concrétisé pour effectuer l’expédition des tuyaux récupérés par des apprentis du Centre de formation en transport routier (CFTR), associé au Centre de formation professionnelle de Mont-Laurier (CFPML).

Réduire les déchets des hôpitaux

Un autre projet est présentement en cours avec l’Hôpital régional de Saint-Jérôme et l’Hôpital de Saint-Eustache pour améliorer leur gestion des matières résiduelles et leur permettre de réduire leur taux d’enfouissement et d’augmenter leur rentabilité.

Synergie Économique Laurentides et son partenaire Synergie Santé Environnement accompagnent présentement les établissements du milieu hospitalier du CISSS des Laurentides. 

C’était une demande de plusieurs MRC de la région et SEL y a vu une opportunité d’accomplir sa mission.

Une force dans la région

Synergie Économique Laurentides a vu le jour en 2016 grâce aux efforts concertés des Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) des Laurentides et Antoine-Labelle et du Centre d’aide aux entreprises (CAE) Rive-Nord.

La mission de l’organisme est de maximiser la réduction des matières résiduelles et des gaz à effet de serre produits par les entreprises des Laurentides, tout en leur offrant l’occasion de réaliser des économies importantes grâce à la réutilisation des résidus rejetés par d’autres entreprises du territoire.

Depuis, d’étroites collaborations ont été créées et d’autres sont en cours de création, notamment avec les huit municipalités régionales de comté (MRC) de la région des Laurentides.

Matin expresso

Matin expresso

avec Catherine Duranceau

En direct de 07:00 à 10:55
1072
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.