• Accueil
  • Bébé secoué à mort : Steven Bernard reste derrière les barreaux

Bébé secoué à mort : Steven Bernard reste derrière les barreaux

Bébé secoué à mort : Steven Bernard reste derrière les barreaux

Steven Bernard, accusé d'avoir secoué à mort un bébé à Sainte-Marthe-sur-le-Lac en février dernier, restera détenu pour la suite des procédures judiciaires.

Le juge Jean R. Beaulieu s'est opposé à la remise en liberté de l'homme de 24 ans qualifiant la preuve disponible d'accablante, s'appuyant sur le fait qu'il pourrait être passible d'une longue peine de prison et de son potentiel de violence.

L'enquête sous caution a permis d'entendre le témoignage de l'enquêteur des crimes majeurs de la Sûreté du Québec Jonathan Hachey qui a rapporté que la petite victime de 5 mois aurait subi une fracture du fémur et un traumatisme crânien après avoir été violemment secouée par l'accusé qui, selon les éléments de preuves, est le seul à avoir pu lui infliger ces blessures fatales.

Steven Bernard, décrit comme un homme impulsif qui consomme des stupéfiants, aurait également confié à un ami le soir de la tragédie vouloir tuer quelqu'un alors qu'il avait la garde de trois enfants, dont le sien et la soeur du bébé décédé.

Selon l'enquêteur, les deux enfants, pris en charge par la DPJ depuis, auraient possiblement été brutalisés eux aussi, ce qui fait l'objet d'une autre enquête policière.

Steven Bernard, accusé d'homicide involontaire, de négligence criminelle causant la mort et, dans une cause pendante, de voie de fait sur son ex-conjointe, sera de retour devant la justice le 2 mai prochain. 

En direct de 00:00 à 07:00
869
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.