• Accueil
  • Police de Mt-Tremblant : la direction et le syndicat ont rendez-vous, cette semaine, avec le Tribunal administratif du travail

Police de Mt-Tremblant : la direction et le syndicat ont rendez-vous, cette semaine, avec le Tribunal administratif du travail

Police de Mt-Tremblant : la direction et le syndicat ont rendez-vous, cette semaine, avec le Tribunal administratif du travail

L’ambiance de travail est loin de s’améliorer au Service de police de la ville de Mont-Tremblant.

La direction et la Fraternité des policiers vont se retrouver vendredi (12 avril) devant le Tribunal administratif du travail (TAT) alors que le syndicat va contester la suspension de son vice-président Frédéric Deroy.

Le policier a écopé d'une sanction de 21 jours sans solde pour avoir dénoncé, dans une lettre à titre de délégué syndical, une prétendue écoute électronique qui se serait produite dans la salle des patrouilleurs par le biais d'un interphone.  

Cette affaire d'écoute électronique alléguée, qui remonte à 2018, a, d'ailleurs, été au coeur de la sortie publique du syndicat des policiers tremblantois, le mois dernier. On a réclamé le retrait de l'appareil téléphonique au coeur de la controverse ou proposé d'apporter des modifications technologiques à ce dispositif. Le coût de ces changements seraient défrayés par le syndicat des policiers. Ces demandes ont essuyé, jusqu'ici, un refus de l'administration.

Le président de la Fraternité des policiers de Mont-Tremblant, Serge-Alexandre Bouchard, souligne que plusieurs policiers ont fait l'objet de sanctions qui ont découlé par le dépôt d'une trentaine de griefs contre l'employeur. Ces doléances seront entendues à l'automne prochain.

Entretemps, le climat de travail est loin de s'être amélioré, de l'avis du président syndical.

 

Depuis la sortie publique du mois dernier il y a encore eu détérioration du climat de travail, j'ai été cité en discipline pour avoir été le porte-parole de la Fraternité dans les médias, là je suis en attente de ma décision.

2041
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.