12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Homicide involontaire d'un bébé à Sainte-Marthe-sur-le-Lac : Steven Bernard de retour en cour

Homicide involontaire d'un bébé à Sainte-Marthe-sur-le-Lac : Steven Bernard de retour en cour

Homicide involontaire d'un bébé à Sainte-Marthe-sur-le-Lac : Steven Bernard de retour en courpixabay.com

Steven Bernard accusé d'homicide involontaire et de négligence criminelle en lien avec la mort d'un bébé survenu à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, le 3 février dernier, était de retour au palais de justice de Saint-Jérôme.

La famille de la petite victime de 5 mois, encore bouleversée par les événements, était dans la salle de cours.

L'homme de 24 ans, de Contrecoeur, s’est présenté dans le box des accusés menotté et avec un sourire en coin malgré les sérieuses accusations qui pèsent contre le lui.

Steven Bernard reste en détention jusqu'au 26 février prochain pour son enquête sur remise en liberté.

Depuis sa dernière comparution, le 11 février dernier, la Couronne a transmis à deux reprises de la preuve supplémentaire à la Défense, qui devra l'analyser.

Steven Bernard s'était vu confier, par la mère, la garde d'une fillette de cinq mois et de deux ans le soir de la tragédie.

Le décès du bébé, deux jours plus tard, a profondément secoué les intervenants de premières lignes, des policiers, à la DPJ, en passant par le personnel de l'hôpital Sainte-Justine.

Certaines sources de Cogeco Nouvelles ont indiqué que la grande sœur de deux ans, placée par la DPJ, aurait aussi été maltraitée par Steven Bernard qui a une cause pendante de voie de fait devant les tribunaux.

En direct de 15:55 à 18:00
2100
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.