• Accueil
  • Facebook : quelqu'un se fait passer pour Joanna Comtois, décédée du cancer en 2011

Facebook : quelqu'un se fait passer pour Joanna Comtois, décédée du cancer en 2011

Facebook : quelqu'un se fait passer pour Joanna Comtois, décédée du cancer en 2011 Gracieuseté

La mère de Joanna Comtois, une jeune fille décédée du cancer à l'âge de 14 ans en 2011, a reçu un message horrible sur Facebook dans les derniers jours.

Une personne a créé un faux compte sous le nom de sa fille, avec une photo d'elle, et lui a écrit via Facebook Messenger, mardi, indiquant qu'elle était au paradis et demandant si elle l'avait oublié.

Natacha Berger a confié à CIME qu'elle et sa famille sont bouleversées depuis et ils sont dans l'incompréhension totale devant un tel geste.

Ils ont invité leur entourage à signaler le compte sur le réseau social qui semble avoir été supprimé depuis.

Geste criminel

Notre chroniqueur Éric Cadotte de la police de Mont-Tremblant confirme que cette personne malintentionnée a commis une infraction criminelle.

« Ça nous réfère à l'article 403 du Code criminel qui est la fraude à l'identité. Commet une infraction quiconque, frauduleusement, se fait passer pour une autre personne, vivante ou morte, soit avec l’intention d’obtenir un avantage pour lui-même ou pour une autre personne, soit avec l’intention d’obtenir un bien ou un intérêt sur un bien, ou pour causer du tord  à la personne qui reçoit ce message. » 

M. Cadotte va plus loin et ajoute que l'imposteur pourrait également être accusé de faux renseignements. 

« Si on fait un faux message dans l’intention de nuire à quelqu’un ou de l’alarmer ou qu'on transmet des informations qu'on sait fausses, c'est un acte criminel passible d’un emprisonnement maximal de deux ans ou d'une amende maximum de 5000$. », poursuit le policier qui soutient qu'il y aurait matière à enquête dans cette affaire.

L'héritage de Joanna

La maman de Joanna est en réflexion à savoir si elle portera plainte à la police ou non.

Natacha Berger se concentre à poursuivre le rêve de sa fille qui avait mis sur pied la Fondation Espoir durant son combat, pour aider les enfants atteints du Sarcome d'Ewing, et qui est devenue le Fonds Espoir. L’argent amassé va à la recherche en oncologie à la Fondation CHU Ste-Justine.

Joanna Comtois de Sainte-Sophie a marqué l'imaginaire québécois faisant l'objet de plusieurs reportages dans les médias et même d'un documentaire. 

Votre couleur musicale au travail

Votre couleur musicale au travail

avec Catherine Duranceau

En direct de 13:00 à 15:55
2010
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.