• Accueil
  • Pas de remise en liberté pour le proprio du Super Aqua Club soupçonné de crimes sexuels

Pas de remise en liberté pour le proprio du Super Aqua Club soupçonné de crimes sexuels

Pas de remise en liberté pour le proprio du Super Aqua Club soupçonné de crimes sexuels

Le propriétaire du Super Aqua Club, le parc aquatique de Pointe-Calumet, qui accusé d'agression sexuelle sur deux mineurs demeurera derrière les barreaux en attendant la suite des procédures.

La justice a refusé de remettre en liberté provisoire Réjean Julien Proulx soupçonné de cinq crimes à caractère sexuel perpétrés sur deux adolescents alors qu’il se trouvait en position d’autorité.

Arrêté une première fois en juin dernier, l'homme de 57 ans a, de nouveau, été appréhendé, le 25 juillet est détenu depuis.

Il sera de retour devant les tribunaux le 21 septembre.

Lunch musique

Lunch musique

avec Éric Dufresne

En direct de 12:00 à 13:00
5746
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.