• Accueil
  • Offrir un animal en cadeau ? Une fausse bonne idée parfois

Offrir un animal en cadeau ? Une fausse bonne idée parfois

Offrir un animal en cadeau ? Une fausse bonne idée parfois pexels.com

Noël approche et l’organisme SOS Félins désire rappeler qu’un animal n’est souvent pas le cadeau idéal à offrir.

Chiots, chatons, lapins se retrouveront sous le sapin de Noël et malheureusement, chaque année, ce sont des milliers d’animaux qui seront abandonnés en bas âge parce qu’ils auront été achetés de façon impulsive.

Les statistiques démontrent que les gens gardent leur animal 17 mois, alors qu’un chien peut vivre facilement 12 ans et un chat au-delà de 16 ans. C'est donc un engagement sur le long terme.

Pour prôner "l'adoption responsable et planifiée", Danielle Léger de SOS Félins nous donne les questions essentielles à se poser  afin d’éviter une « surprise » qui n’en serait pas une!

  1. Qui va s’occuper de l’animal pendant les 12 à 18 prochaines années de sa vie? Un jeune enfant peut poser certains gestes sous supervision parentale comme le brosser ou le nourrir, mais il ne peut pas s’en occuper seul...Et malheureusement, comme pour un jouet, il peut en perdre rapidement l’intérêt.
  2. Pour tout animal, qui va l’encadrer, nettoyer et ramasser ses besoins? Et si c’est un chien, qui va le sortir 365 jours par année, beau temps mauvais temps, et ce, plus d’une fois par jour ?
  3. Certains animaux sont plus actifs que d’autres et peuvent causer des bris matériels. Pensons juste aux chatons qui adorent grimper aux rideaux et faire leurs griffes! Il faut savoir aussi que des différences existent à travers les races d’un même type d’animal.
  4. Est-ce que ceux qui côtoieront l’animal souffrent d’allergies à certains types d’animaux ?
  5. A-t’on un budget pour enrichir l’environnement de l’animal et pour assurer son bien-être? Il faut stimuler l’animal adéquatement en offrant, selon l’espèce, des jouets, des cages, des coussins, des griffoirs et lui offrir de la nourriture de qualité pour le maintenir en santé.
  6. A-t-on un budget pour le faire stériliser? A-t’on un budget annuel pour les soins réguliers (vaccins, vermifuges, parasites…) et les soins d’urgence si l’animal tombe malade?
  7. Où habitez-vous? Si vous êtes locataire, demandez un ajout au bail mentionnant la permission d’avoir un chien ou chat, sinon le propriétaire pourrait de plein droit vous obliger à vous départir de ce dernier.
  8. Et enfin, quel est votre style de vie ? Si vous ne pouvez faire de concession, vous vous retrouverez rapidement tous deux malheureux. L’animal risque de manquer de stimulation et pourrait développer des problèmes comportementaux. Ainsi, êtes-vous prêt à être présent à la maison pour lui et vous priver par le fait même de certaines sorties ?

Si votre choix est fait et que vous pouvez répondre à ces questions dans l’intérêt de l’animal, SOS Félins vous conseille de l'adopter en refuge.

Des dizaines de milliers d’animaux sont abandonnés chaque année au Québec. Adopter permettra de sauver deux vies soit celle de l’animal que vous accueillerez et celle de l’animal qui prendra sa place au refuge.

En direct de 22:00 à 00:00
2838
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.