nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2
  • Accueil
  • À découvrir : La mode circulaire

À découvrir : La mode circulaire

À découvrir : La mode circulaire

J’ai vraiment envie de vous parler de mode circulaire, une tendance hyper intéressante qui prend de l’ampleur partout sur la planète. Parmi les adeptes, notre modèle Viva Gélinas, qui rafolle de ce style de vie, et pas seulement qu’une fois par année. La preuve, toutes les chemises de cet éditorial proviennent du Village des Valeurs. La styliste française et québécoise de coeur Marine Saussereau tenait à mettre en lumière des vêtements déjà portés… Et doublement chics! 

La passion des friperies, je l’ai depuis que je suis toute petite. Ma mère, une passionnée de shopping, m’y emmenait très souvent. Quand je suis arrivée à Montréal, j’ai été séduite par la variété des boutiques de seconde main. C’est aujourd’hui une grande fierté de véhiculer dans mon travail de styliste les valeurs comme le recyclage. Toucher des matières dans des friperies est totalement différent de ce que l’on peut retrouver aujourd’hui dans les boutiques. Les détails, les matières, les boutons… C’est comme une chasse au trésor! J’emmène toujours des vêtements trouvés dans des friperies dans mes shootings photo. J’ai plus d’un tour dans mon sac pour surprendre les gens, des accessoires, jusqu’aux robes très uniques.

QU’EST-CE QUE LA MODE CIRCULAIRE?

Ce n’est pas celle qu’on retrouve dans une circulaire lancée au bas de notre porte le jeudi matin…

Ce n’est pas non plus des vêtements à petits pois…

Ce n’est pas non plus une jupe qui virevolte quand on tourne…

La mode circulaire, c’est un mouvement important qui vise à nous faire revoir nos habitudes vestimentaires. Parce qu’on n’y pense pas de prime abord, mais la mode est une industrie polluante. Non seulement elle est gourmande en matières premières et en énergie, mais elle est de plus en plus jetable. Notre « empreinte vestimentaire » sur la planète est énorme aujourd’hui et elle ne semble pas près de diminuer.

Myriam Laroche, fondatrice d’Eco Fashion Week qui travaille de concert avec le Village des Valeurs pour conscientiser les gens sur leur consommation de vêtements, explique la mode circulaire comme étant :

Une mode où il y a aucune perte et aucun gaspillage. C’est d’intégrer des vêtements seconde main à notre garde-robe, transformer les pièces qui sont pour nous désuètes ou les recycler. Le but ultime, c’est d’avoir plus de vêtements faits de textiles qui proviennent de matières ou fibres recyclées. Que le cycle de vie d’un vêtement soit circulaire.

Ça semble compliqué de prime abord, mais ce ne l’est pas du tout. Pour embarquer dans le mouvement, il faut réutiliser, recycler et mieux acheter. 

PREMIÈRE ÉTAPE : PORTER, REPORTER OU TRANSFORMER
La première chose à faire pour réduire son empreinte vestimentaire, c’est de porter ses vêtements le plus longtemps possible. On les porte au maximum et lorsqu’on n’en peut plus de les voir,  eh bien on les refile à sa mère, à sa sœur ou aux copines. On peut même organiser des échanges. Aucun preneur? On va les porter au Village des Valeurs ou encore on les donne à l’un des OSBL (organisme sans but lucratif) qu’il soutient. Le Village des Valeurs achète à ses organismes partenaires tous les vêtements et objets qu’ils lui sont apportés alors votre don fait deux fois plus de chemin. Non seulement il trouvera une nouvelle vie auprès d’un nouveau propriétaire, mais il aura un impact sur la vie des gens soutenus par l’organisme et bon, sur l’environnement aussi. Et si vous avez un quelconque talent en couture, n’hésitez pas à transformer vos vieux vêtements.

RECYCLER DES VÊTEMENTS, VRAIMENT?
Oui, oui, les vêtements, ça se recycle! Et pas besoin de coudre des courtepointes avec vos vieux t-shirts pour le faire! Évidemment, on ne met pas nos vieux vêtements dans le bac à recyclage, mais on peut les apporter au Village des Valeurs qui s’occupe de faire recycler les vêtements trop abîmés ou tachés pour être portés. Pas besoin de trier, ils prennent même les vieux bas solitaires et les guenilles. Ces derniers pourront servir entre autres à rembourrer des meubles par exemple ou leurs fibres pourraient être utilisées pour en créer de nouvelles. Myriam et moi en jasions d’ailleurs dans ce balado. Il y a vraiment un travail de conscientisation à faire au niveau du recyclage de vêtements. Il y a 5 ans, on jetait 7 fois plus de vêtements et de chaussures qu’on en recyclait alors que pratiquement tout se réutilise ou se recycle.

ACHETER USAGÉ, C’EST S’OFFRIR L’ORIGINALITÉ
En cette ère de mondialisation, alors que toutes les grandes villes du monde offrent les mêmes boutiques et les mêmes tendances, il est rafraîchissant de s’offrir un article que personne d’autre ne portera en même temps que soi. Acheter des vêtements de seconde main, c’est s’offrir l’originalité que l’on mérite. De plus, on peut vraiment trouver des vêtements de marque sans payer le plein prix!

Ça vous dit de joindre le mouvement? Je vous invite à aller faire un tour au Village des Valeurs ou à la friperie de votre coin, surtout si vous n’y avez pas mis les pieds récemment. On associe parfois seconde main et seconde qualité, mais on a tellement tort! Il y a dans les magasins de vêtements usagés de véritables trésors qui vous permettent de créer des looks d’enfer à petit prix. À une époque où tout se recycle, même le style des années 90 on peut trouver le nec plus ultra en étant vestimentairement plus responsable.

Tant qu’à parler guenille, dites-nous dans les commentaires ci-dessous si vous avez déjà fait une super trouvaille au Village des Valeurs. Nous sommes curieux!

Ensemble, on va s’aider et bonifier le mouvement!

Ce texte est le premier d’une série d’articles en collaboration avec le Village des Valeurs avec qui nous partageons des valeurs d’économie et d’écologie.

Voici quelques faits intéressants:

  • D’ici 2030, 102 millions de tonnes de vêtements seront jetées par année, une augmentation de 67% par rapport à 2017.
  • D’ici 2050, l’industrie mondiale de la mode représentera un quart de notre empreinte de carbone.
  • On estime que les déchets textiles sont ceux qui connaissent la plus grande croissance.
  • Un récent rapport du Village des Valeurs montre que seulement 30 % des Nord-Américains achètent des objets d’occasion quelques fois par année.
  • Mais, plus de la moitié des Nord-Américains disent être plus portés à réutiliser depuis qu’ils ont découvert l’impact environnemental de l’industrie du vêtement.

PHOTOGRAPHE: SARAH LAROCHE
STYLISME: MARINE SAUSSEREAU
GLAM: SHANNIE JUNG
MANNEQUIN: VIVA GÉLINAS 

En direct de 13:00 à 15:55
2425
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.