nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2

Coupe Rogers: le parcours d'Eugenie Bouchard déjà terminé

Coupe Rogers: le parcours d'Eugenie Bouchard déjà terminé
Patrick Lamarche - Flashquebec

Tennis - Coupe Rogers: Félix Auger Aliassime victorieux, Eugénie Bouchard défaite malgré de bons moments (Hélène Pelletier)

il y a 9 jours

MONTRÉAL - Après avoir triomphé lors de son match de double lundi, voilà qu'Eugenie Bouchard a trébuché devant la Belge Elise Mertens, mardi, au premier tour de la Coupe Rogers.

Mertens a surmonté un mauvais début de deuxième manche et est venue de l'arrière pour défaire la Québécoise Eugenie Bouchard 6-2, 6-4.

«Je n'ai pas été agressive dès la début, j'ai été même un peu lente, a avoué Bouchard. Mon jeu de jambes n'est pas à 100 pour cent et ça affecte mes coups. Je crois que c'est ce qui s'est produit. J'ai simplement commencé lentement.»

Même si elle avait montré de belles choses lors des dernières semaines - notamment à Wimbledon, où elle a récolté quatre gains (pour un bond de 42 rangs au classement), et au tournoi de Gstaad, où elle a atteint les demi-finales - l'athlète de 24 ans n'a pas sorti les coups miracles nécessaires pour faire tomber la 14e tête de série.

«Je pense que plusieurs choses se sont mal passées pour moi. Je ne sentais pas mon revers si bien que ça. J'ai manqué plusieurs premières balles de service et j'avais mal un peu à mon orteil.»

Malgré tout, Bouchard, qui pointe au 129e rang mondial, a plutôt souhaité voir le bon côté.

«Avec tout ça, j'ai quand même réussi à être compétitive avec une fille du top 20, alors j'essaie de prendre le positif, a lancé Bouchard. J'essaie de ne pas être trop déçue. J'ai beaucoup de choses sur lesquelles je dois travailler et j'ai hâte de le faire.»

Dominée par Mertens au premier set, Bouchard semblait être sur la bonne voie lors de la deuxième manche, alors qu'elle menait 3-0 et les tracas semblaient être loin derrière elle.

«Je pense que j'étais un peu tendue au début et j'ai relâché un peu. C'est à ce moment que j'ai débuté mes bons coups et que je me déplaçais mieux. Lorsque je fais ça, c'est là que je joue mon meilleur tennis.»

Un arrêt médical, où la vedette locale a eu besoin d'un bandage au pied droit en raison d'une ampoule devenue insupportable, est venu complètement briser la cadence que s'était donnée la joueuse de Westmount.

La Belge, lauréate de trois titres cette saison sur le circuit de la WTA , a profité de l'inconfort de Bouchard pour remporter cinq jeux d'affilée afin de reprendre les devants 5-3 et a mis un terme à la rencontre deux jeux plus tard.

Même si elle a servi quatre as à son adversaire, Bouchard a maintenu une efficacité de seulement 52 pour cent sur sa première balle de service et n'a gagné que 54 pour cent de ses points avec sa première balle.

Mertens, qui pointe au 15e échelon mondial, a donné le ton à la rencontre en brisant son adversaire à trois reprises pour se forger une avance de 5-0 au premier set. Elle a sauvé en tout neuf balles de bris.

Bouchard s'est montrée résiliente malgré un départ désastreux, parvenant à briser Mertens à sa cinquième balle de bris au sixième jeu. Elle n'a toutefois pas été en mesure de convertir les balles de bris au quatrième jeu. De retour au service après deux jeux remportés par Bouchard, Mertens a ainsi mis un terme à la première manche.

Au deuxième tour, la Belge croisera le fer avec la gagnante du duel entre Shuai Zhang et Barbora Krejcikova.

Azarenka en deux temps trois mouvements

La Biélorusse Victoria Azarenka s'est facilement hissée au deuxième tour en faisant qu'une bouchée de son adversaire, la Française Kristina Mladenovic.

Azarenka, qui pointe au 95e rang du classement féminin, n'a mis que 55 minutes pour s'emparer des deux manches 6-0 et 6-1 face à la 59e raquette mondiale.

Mladenovic a commis 10 doubles fautes et a cédé cinq balles de bris à son adversaire, qui s'est avérée très coriace.

 

Retour et cie.

Retour et cie.

avec Genevieve Hébert-Dumont

En direct de 16:00 à 18:00
2918
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.