nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2

Saga de la croix à Sainte-Adèle : une troisième médiation débute officiellement

Saga de la croix à Sainte-Adèle : une troisième médiation débute officiellement
André Bérard

Une troisième médiation débute dans le dossier du conflit de la croix du Sommet bleu qui perdure depuis plus de 12 ans à Sainte-Adèle.

Alors que se tenait une séance spéciale mardi en fin de journée, le conseil municipal a passé une résolution pour autoriser la signature d'un protocole de médiation avec la Commission municipale du Québec. Un document qui avait été préalablement signé par le propriétaire du terrain où se trouve la fameuse croix Marc Lupien.

Le directeur général de Sainte-Adèle Pierre Dionne a indiqué à CIME qu'une entente de confidentialité empêche la Ville de donner plus de détails.

Le dossier est maintenant entre les mains de la Commission municipale du Québec qui convoquera les parties pour une rencontre, dont la date est inconnue.

Selon le site web de la CMQ où l'on explique les principales étapes d’une médiation, il y aura avant toute chose une conférence préparatoire téléphonique du médiateur avec les représentants des municipalités et organismes municipaux impliqués pour leur expliquer le déroulement de la médiation et les informer de la date et de l’endroit de la première séance de médiation. Ensuite, première séance de médiation, autres séances de médiation selon l’horaire convenu lors de la première séance, signature de l’entente ou constat qu’une entente est impossible et finalement si une entente est impossible, les municipalités ou organismes municipaux peuvent demander un arbitrage de leur conflit.

Rappelons qu'à la mi-janvier, la Ville de Sainte-Adèle a demandé l'aide du gouvernement québécois pour l'aider à résoudre ce litige qui aura coûté des millions aux deux parties impliquées en frais juridiques.

En direct de 18:00 à 00:00
1349
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.