nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Saga de la croix : Québec vient en aide à Sainte-Adèle

Saga de la croix : Québec vient en aide à Sainte-Adèle

La mairesse de Ste-Adèle Nadine Brière fait le point sur le conflit de la croix

il y a 5 mois

La Ville de Sainte-Adèle a demandé de l'aide du gouvernement québécois pour pouvoir régler une fois pour toutes le conflit de la croix qui dure depuis plus de 12 ans.

Cette saga opposant la Ville au riche homme d'affaires Marc Lupien aura coûté des millions aux deux parties en frais juridiques.

M. Lupien, qui demeure à quelques mètres de la croix et du bassin d’eau alimentant en eau potable des résidents du Sommet Bleu, conteste notamment le droit de passage permettant aux employés municipaux d'avoir accès à ces installations.

Accompagnée du député de Bertrand Claude Cousineau, la mairesse Nadine Brière a rencontré le sous-ministre des Affaires municipales Marc Croteau, vendredi dernier, pour qu'il puisse l'aider à résoudre ce conflit. Les discussions ont porté sur la complexité de la problématique, la recherche de solutions et l’importance de prioriser la population et le bien-être de la communauté.

Mme Brière devrait avoir un retour de Québec d'ici 10 jours. 

De nouvelles poursuites

La mairesse de Ste-Adèle, qui indique avoir reçu de nouvelles poursuites de la part de M. Lupien totalisant 8,6M$, est choquée que des conseillers municipaux aient été menacés dans les dernières semaines au point d'avoir peur de siéger. 

Malgré tout, elle a bon espoir que cette affaire se termine dans la médiation.

De son côté, Marc Lupien se dit prêt à s’asseoir avec la nouvelle administration en compagnie d'un médiateur qui devra être choisi par l'ancienne sénatrice Céline Hervieux-Payette.

Il exige également au conseil municipal de s'engager officiellement par résolution, le 22 janvier, à arrêter toute poursuite judiciaire contre lui, ce que la municipalité ne fera pas.

Brunch matinée

En direct de 06:00 à 11:00

1049
100

Brunch matinée

avec Jennifer Landreville

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.