nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Jacques Duchesneau rappelle que le BIPA est complètement indépendant

Jacques Duchesneau rappelle que le BIPA est complètement indépendant

Jacques Duchesneau

Alors que le maire de St-Jérôme Stéphane Maher prétend détenir des informations privilégiées du Bureau de l'intégrité professionnelle et administrative sur l'ancienne administration et que le député Marc Bourcier questionne ce possible manque d'indépendance, l'inspecteur général Jacques Duchesneau refuse de commenter le dossier indiquant qu'il ne s'immisce pas dans la politique municipale.

Toutefois, par la voie de sa relationniste de presse, celui qui dirige le BIPA confirme que sa dernière rencontre avec le maire Stéphane Maher remonte à mars dernier lors du lancement de l'organisation et qu'il n'a pas de compte à lui rendre.

M. Duchesneau rappelle que le BIPA, dont le travail est de prévenir et de lutter contre la corruption, est complètement indépendant de l'administration municipale et que le maire de St-Jérôme ne sait pas sur quoi son équipe enquête actuellement.

En tant qu'inspecteur général, Jacques Duchesneau relève directement du directeur du Service de police de la Ville de Saint-Jérôme, lequel se rapporte au directeur général de la Ville. Il entreprend des enquêtes de sa propre initiative ou à la suite de signalements et de dénonciations reçus et s’assure de maintenir une étanche séparation des pouvoirs entre ses activités de vérification et les enquêtes criminelles.

Mission du BIPA

Le Bureau de l’intégrité professionnelle et administrative (BIPA) a pour mission d’assurer la surveillance de l’octroi et de la gestion de tous les contrats publics, de récupérer les sommes injustement payées par les citoyens et de renforcer la vigilance des employés et de la population par de la formation et de la sensibilisation pouvant prévenir tout acte intolérable ou toute pratique interdite en matière d’éthique et d’intégrité.

Le BIPA a 3 fonctions, soit de surveiller les processus de passation des contrats publics pour en déceler et en sanctionner les irrégularités ainsi que pour empêcher tout acte de collusion et de corruption entre les soumissionnaires, faire des recommandations pour permettre au Conseil de la Ville de Saint-Jérôme de récupérer les sommes injustement payées à la suite de fraudes ou de manœuvres dolosives dans le cadre de contrats publics et former les employés pour qu’ils reconnaissent et préviennent tout manquement potentiel ou toute conduite s’écartant des normes d’intégrité, de conformité et d’agissements responsables auxquelles souscrit la Ville.

Allez hop, bon matin :)

En direct de 05:30 à 08:30

1482
100

Allez hop, bon matin :)

avec Karine Robert

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.