nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Noyade dans la rivière du Nord : St-Jérôme veut revoir la signalisation 

Noyade dans la rivière du Nord : St-Jérôme veut revoir la signalisation 
Google

Rivière du Nord : entrevue avec le DG de la Société de sauvetage Raynald Hawkins

il y a 6 jours

La Ville de Saint-Jérôme compte sécuriser le site où une femme de 39 ans s'est noyée samedi dans la rivière du Nord pour éviter que d’autres tragédies ne se produisent.

Sans préciser le moyen exact, l'administration municipale promet de redoubler d’efforts quant à la signalisation et à la sensibilisation sur la force du courant dans ce secteur prisé par les citoyens l'été.

Même si la rivière du Nord, qui atteint jusqu’à 25 pieds de profondeur à certains endroits, n’est pas aménagée pour la baignade et qu'il y a déjà des barrières dissuasives, les gens s'aventurent tout près sans être conscients du danger.

Rappelons que l’an dernier, en juin 2017, un kayakiste chevronné s'est noyé après s'être aventuré dans l'ancien barrage électrique.

En août 2017, un adolescent de 15 ans a perdu la vie, emporté par le courant en se baignant en arrière de l'usine Cascade, près de la rue Rolland. 

À l'aube de la Semaine nationale de prévention de la noyade, qui se déroule du 15 au 21 juillet, la Société de sauvetage souligne que 41 % des noyades au Québec surviennent en rivières. Généralement, les victimes n'avaient pas l'intention de se retrouver dans l'eau.

« On ne veut pas clôturer et mettre des barrières partout, mais davantage éduquer la population que lorsqu'ils sont sur ces galets-là, même s'il y a un côté exotique, il y a des risques de pouvoir se retrouver dans l'eau. Les gens surestiment leur capacité de savoir nager. Si tous les gens prenaient le temps de suivre nos recommandations, nos messages de sécurité aquatique, ils auraient encore des anecdotes à conter plutôt que des drames à faire vivre à leur proche. », rappelle le directeur général de la Société de sauvetage Raynald Hawkins.

Allez hop, bon matin :)

En direct de 05:30 à 08:30

1526
100

Allez hop, bon matin :)

avec Ghislain Plourde

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.