Du pole dancing à 66 ans!

Voici une femme qui vient donner tout son sens à l'expression «vaut mieux tard que jamais». Greta Pontarelli, une femme de 66 ans s'est mise à pratiquer le pole dancing à l'âge de 59 ans. Cette femme remarquable, atteinte d'ostéoporose, une maladie qui affecte entre autres la densité des os, recherchait une façon de compenser pour son programme d'entrainement qui ne convenait plus à sa condition. Elle décrit son expérience dans entrevue sur le site du Elle magazine.

Retour