Photo: archives AP

(Cogeco Nouvelles) - Le monde doit rapidement abandonner les combustibles fossiles s'il veut éviter une hausse catastrophique de la température de la planète, selon des rapports publiés par deux agences internationales.

Deux documents publiés lundi indiquent dans ses conclusions qu'une révision fondamentale de la manière dont l'énergie est produite nécessitera des investissements considérables.

Par contre, de nouvelles mesures provoqueraient également des économies grâce à une amélioration de l'efficacité énergétique. Le scénario de l'Agence internationale pour les énergies renouvelables (AIÉR) prédit notamment que plus d'emplois seront créés que perdus.

L'Agence internationale de l'énergie (AIÉ) et l'AIÉR avaient reçu comme mandat de définir des scénarios qui limiteraient le réchauffement climatique à moins de deux degrés Celsius, comparativement à l'époque préindustrielle.

Le rapport de l'AIÉR conclut que des gestes immédiats sont essentiels et que le refus d'agir rapidement ne fera qu'augmenter les coûts un peu plus tard.

Les deux documents ne s'entendent toutefois pas sur la place future des combustibles fossiles, surtout en ce qui concerne les options plus propres comme le gaz naturel.

(Avec l’AFP)