El Mahdi Jamali et Sabrine Djermane (Photo tirée de Twitter)

(Cogeco Nouvelles) - Sabrine Djermane et El Mahdi Jamali, ce couple de cégépiens de Montréal, arrêté en 2015 et accusé en lien avec le terrorisme, possédait du matériel pour fabriquer une bombe.

C'est ce que révèlent des documents judiciaires obtenus par La Presse et d'autres médias.

Les perquisitions aux domiciles des deux jeunes ont notamment permis de trouver une recette pour fabriquer une bombe dans une cocotte-minute et du matériel pour y parvenir.

«C'est la même recette de la bombe qui a été utilisée pour l'attentat de Boston, a expliqué Fabrice De Pierrebourg, vendredi, au micro de Paul Arcand. Il ne manquait plus que quelques éléments, comme le réveil et deux ou trois parties. L'histoire ne dit pas quelles étaient leurs intentions ni quelles étaient leurs cibles.»

Des traces d'explosifs ont aussi été trouvées dans leur casier au cégep Maisonneuve.

Les documents judiciaires révèlent également que le jeune couple aurait fréquenté la mosquée du Centre communautaire islamique Assahaba, qui serait gérée par Adil Charkaoui.

Sabrine Djermane et El Mahdi Jamali ont été épinglés par les forces de l'ordre en avril 2015. Ils étaient âgés de 18 ans et s'apprêtaient à partir pour la Syrie. Ce sont des proches qui avaient alerté les autorités sur les «plans» du couple.

Ils demeurent détenus depuis leur arrestation. Leur procès est prévu à l'automne prochain et s'étalera sur huit semaines.