Photo: La Presse canadienne

(Cogeco Nouvelles) - L'État islamique a revendiqué la responsabilité de la fusillade survenue aux Champs-Élysées à Paris, jeudi soir, heure locale.

Cette revendication a été faite quelques heures après qu'un homme ait fait feu sur plusieurs policiers, tuant l'un d'entre eux.

Selon notre collaborateur Régis Le Sommier, directeur adjoint de Paris Match, l'assaillant était déjà connu des autorités françaises.

«Il s'agissait d'une personne sous surveillance, notamment du Service de renseignement et de la police. L'identité de la personne n'a cependant pas été dévoiée publiquement.»

Par ailleurs, le tireur avait bel et bien un complice, qui serait d'origine belge. Il se serait sauvé au volant d'une voiture après l'attaque.

«Son complice serait parti au volant de la voiture. Il est toujours dans la nature et recherché par les policiers»,a expliqué Le Sommier en entrevue avec notre animateur Paul Houde.

«On est dans un cas où les personnes étaient véritablement entraînées. Elles ont été utilisées spécialement pour un attentat. Ce n'est pas un acte commis de manière désespérée. Ce seraient des djihadistes chevronnés.»

»»» Veuillez écouter l'extrait sonore ci-haut.