C'est au tour des entrepreneurs des Laurentides de rencontrer des députés du Parti québécois (PQ) dans le cadre de la tournée Priorité PME, lancée en janvier par le chef de l'opposition officielle, Jean-François Lisée.

Cette semaine, les entrepreneurs de Mont-Laurier, Rivière-Rouge, Mont-Tremblant, Sainte-Agathe-des-Monts et Saint-Jérôme ont reçu la visite de l'équipe.

Tous entrepreneurs, les députés Alain Therrien, Mireille Jean et Martin Ouellet, ont reçu le mandat d’aller à la rencontre des PME, au cours des prochains mois, pour identifier les irritants, déterminer les meilleures pratiques pour alléger leur fardeau administratif et identifier les meilleurs moyens et solutions pour stimuler l'économie et créer de la prospérité.

Entre autres choses, l’équipe déterminera des mesures pour réduire le fardeau réglementaire dans les ministères et agences, les organismes et les municipalités.

Priorité PME doit également mobiliser les municipalités, une part considérable du fardeau administratif que doivent assumer les PME étant générée par le palier municipal. Elle doit aussi proposer un cadre réglementaire allégé qui serait appliqué pendant les cinq premières années d’une nouvelle entreprise.

« L’équipe Priorité PME ira sur le terrain pour rencontrer les entrepreneurs et identifier les meilleurs moyens et solutions pour stimuler notre économie et créer de la prospérité. Dans toutes les régions du Québec, nous devons favoriser l’entrepreneuriat et l’innovation. C’est en parlant aux entrepreneurs ainsi qu’aux organismes qui les soutiennent que nous trouverons les pratiques les plus prometteuses », a ajouté Alain Therrien.

« Les PME sont la colonne vertébrale de notre économie. Lancer une entreprise est un acte audacieux qui requiert un énorme effort. Mon expérience à la tête d’une petite entreprise pendant 17 ans me permet de bien comprendre la réalité et les contraintes des entrepreneurs. Que cet effort soit compliqué, entravé, bloqué par un fardeau réglementaire excessif est contraire à une saine politique économique. Notre intention est claire : le gouvernement du Parti Québécois demandera à la bureaucratie de se mettre au service de nos PME. Il fera en sorte que notre fonction publique soutienne les PME dans leurs efforts pour respecter les règles, tout en créant emplois et richesse », a conclu Sylvain Pagé, député de Labelle.